Soumis par jpoc le lun 14/05/2018 - 16:16
brigadier de Napoléon

Le capitaine ESCUDIER, de son prénom François Joseph est né paroisse de Salars, rive gauche du Viaur, au Pont de Salars , le 29 janvier 1778.

Son père Antoine, ancien Grenadier du Roi fut nommé conducteur des chemins royaux, vint s'établir au hameau d'Anglars près du pont de Salars afin de superviser la route des intendants. Étant veuf il se maria à Marianne COMBES. Il habitèrent au Pont de Salars, rive gauche du Viaur.

Son fils aîné du deuxième mariage,  notre François Joseph, à l'âge de 13 ans, rejoint à pied le 13 février 1791, son demi-frère Jean Baptiste Escudier, au 2° Bataillon de l'Armée des Pyrénées à Perpignan.

Au déclenchement de la guerre contre l'Espagne, cette armée révolutionnaire se divisa et il rejoignis le 57ème Régiment d'Infanterie de l'Armée des Pyrénées occidentales.

Nommé caporal à 17 ans, il passe au 5ème Régiment d'Infanterie Légère avec lequel il fait la Campagne d'Italie en 1796-1797 sous les ordres de Bonaparte.

Le 24 février 1807, il monte le premier à l'assaut de la forteresse de Nougarten en Prusse, tue trois hommes sur leur pièce de canon.

Cette action lui vaut le grade de Lieutenant en 2° de la Garde Impériale et la décoration de Chevalier de la Légion d'Honneur

Le 28 mars 1807, l'Empereur décroche de sa poitrine l'Étoile de la Légion d'Honneur afin de l'épingler à la sienne en lui donnant l'accolade.

 

Il a ensuite pris part à la campagne de Russie en 1812 et est nommé Capitaine de la Garde Impériale en 1813.

Vint l'abdication de Napoléon en avril, le duc d'Angoulême lui décerne la Décoration du Lys le 26 mai 1814.

 

Il est réformé en octobre 1814 , il rentre au pays, se marie en 1815 avec Anne Fabre qui lui donnera quatre filles et sept garçons.

Il travaille les terres de son épouse et habite à la ferme sise au Puech Ventoux. Il décède le 13 septembre 1850 , à l'âge de 72 ans, est enterré au cimetière qui était autrefois attenant à la chapelle de Salars .

Son nom a été donné à une petite place de Pont de Salars et à une rue de Toulouse

Pour tout savoir lire la page complète sur le capitaine Escudier ici .

Comments

Pierre Escudie…

mar 12/03/2019 - 08:18

Bonjour,

Un petit cousin de la lignée Cormier, épouse de mon grand-père Antoine Louis Benjamin Escudier, m'a fait parvenir le lien de votre site, que j'avais déjà "fréquenté"..... Je suis étonné de l'exactitude de la relation, et pense qu'elle est extraite de ma page Généanet, et je remercie le rédacteur !!!.....

Oui, je suis fier d'être le descendant de cet illustre personnage, mon "trisaïeul", et de le retrouver sur le "web".....Sans commentaire !!!..... Un exemple de document que je possède ..... 

Bonjour,
Je ne savais pas que Enric Moly avait écrit un poème sur le capitaine Escudier...
La revue Vivre en Rouergue N°74 de 1991 du Conseil Général de l'Aveyron retrace le parcours des personnalités du canton de Pont de Salars et cite votre ancêtre.
"Tenetz vos fièr."